'S'interrogeant sur l'origine de toute culture, René Girard rencontre le religieux et, à l'origine du religieux, le sacrifice, fait primordial et point culminant de tous les rites,dont la vérité est de contenir une violence fondamentale, inhérente à l'homme, une violene essentielle et de nature mimétique, négligée jusqu'à présent par les chercheurs.' Hermès 22, 1998, p. 47-52. L'auteur est membre du Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative, CNRS - Paris X

Sciences et religions