Biologie

Un dessin animé qui met les enseignements de l'Eglise à la portée de tous, à suivre tous les samedis à 20H35 sur KTO. Animation proposée par le père J.M. Schwarz du diocèse de Vaduz (Principauté de Liechtenstein) et l'association KathMedia, diffusée le 18 février 2017. Durée 4 minutes. Niveau grand public.
Lire la suite

Les travaux d’Olivier Rey, philosophe des sciences et chercheur au CNRS sont très bien reçus dans les milieux prônant la « sobriété heureuse » et la « décroissance ». Sa connaissance de la pensée moderne et des représentations de la nature qu’elle a conjurées l’amènent à émettre un jugement sans concession sur les situations de crises actuelles que notre monde traverse, précédent, et faisant écho à la critique du paradigme technocratique du Pape François dans son encyclique Laudato si’. La décroissance à laquelle Olivier Rey appelle nos sociétés moderne n’est pas un simpliste retour en arrière, mais l’art de trouver la mesure de l’échelle humaine dans l’intégration lucide des limites de la planète, des ressources naturelles, mais aussi de la finitude de notre commune humanité (Une question de taille, Paris, Stock, 2014). Le Centre de Recherche en Entreprenariat Social, la Chaire Jean Bastaire pour une vision chrétienne de l’écologie intégrale, les associations « Chrétiens et Pic de Pétrole » et « Les Alternatives Catholiques » s’associent pour mettre en valeur et interroger la perspective d’Olivier Rey dans l’esprit de l’écologie intégrale. Interventions d'Olivier Rey, Fabien Revol, Emmanuel Gabellieri, Henri Pérouze, Paul Colrat et Emmanuel d'Hombres. Vidéos enregistrées le 19 janvier 2017 à l'Université Catholique de Lyon. Niveau universitaire.
Lire la suite

Le prochain colloque du réseau Blaise Pascal « Sciences, Cultures et Foi » aura lieu à l’Enclos Rey (57 rue Violet 75015 PARIS) du samedi 25 mars 2017 à 11h au dimanche 26 à 16h.Il comprendra les conférences de Jean-Michel Maldamé (théologien, Institut Catholique, Toulouse), Benoit Bourgine (théologien, Université Catholique, Louvain), Philippe Deterre (prêtre Mission de France, Centre d’Immunologie et des Maladies Infectieuses, Paris) et Philippe Gagnon (philosophe et théologien, Centre Théologique de Meylan-Grenoble).
Lire la suite

"Cosmocolosse" Tragi-comédie climatique et globale. "Le réchauffement global – l’événement le plus important qui vient vers nous selon les climatologues et les écologistes – est aussi le symptôme de l'irruption de ce nouveau personnage controversé, qu'on appelle Gaia. Si l'histoire présente est celle de la rencontre avec ce personnage nouveau, Gaia, comment est-il possible que nous restions si calmes et lents à changer nos modes de vie ?" Bruno Latour. Emission l'Atelier Fiction diffusée sur France Culture le 15 novembre 2016. Durée 58 minutes. Niveau grand public. Image - Gustave Doré, Le Déluge.
Lire la suite

Le Père Joseph-Marie Verlinde, ancien chercheur en chimie nucléaire au CNRS devenu spécialiste reconnu des 'nouvelles religiosités', donne sa réponse personnelle à la question de l'existence des chakras et des 'énergies occultes', en comparant les approches de diverses traditions religieuses (christianisme, islam, hindouïsme) à ce domaine controversé. Vidéo produite par la Famille de Saint Joseph. Durée 9:47. Niveau grand public.
Lire la suite

A deux pas de la basilique Notre-Dame-du-Rosaire de Lourdes, le docteur Alessandro de Franciscis vérifie les témoignages de pèlerins qui se disent "miraculés", triant le vrai du faux lors d'un processus médical rigoureux et unique au monde qui n'a rien à voir avec la foi. Sur le flanc de l'allée principale qui amène chaque année des millions de pèlerins à la grotte de la cité mariale, un panneau annonce austèrement le "Bureau des constatations médicales". C'est ici, dans cet office à l'aspect vieillot, que les pèlerins dits "miraculés" viennent spontanément témoigner auprès du garant scientifique du sanctuaire de Lourdes." Je suis le médecin le plus inutile au monde", aime à dire le docteur de Franciscis: "J'interviens quand les gens sont guéris", ajoute ce Napolitain à la gouaille toute latine. Entretien dans Le Parisien, le 8 décembre 2016.
Lire la suite

Emission France 5 La Grande Librairie. François Busnel reçoit Hubert Reeves, astrophysicien, Francis Hallé, botaniste, Joël de Rosnay, biologiste, et Didier Van Cauwelaert pour une discussion touchant aux implications philosophiques, éthiques et spirituelles d'une considération des 'mystères de la nature' ainsi que des sujets tels que l'intelligence artificielle, le projet transhumaniste, l'écologie... Diffusion le 24 novembre 2016. Niveau grand public.
Lire la suite

Dominique Bourg de l'Université de Lausanne présente trois interprétations de la crise actuelle provoquée par l'arrivée d'une "Anthropocène" marquée par l'interaction entre l'homme et une nature radicalement impactée par l'activité humaine. Intervention lors du colloque « Comment penser l'Anthropocène ? », les 5 et 6 novembre 2015 au Collège de France, Paris. Durée 32 minutes. Niveau grand public instruit. https://www.youtube.com/watch?v=Agynk_fwbIQ
Lire la suite

Depuis toujours l'esprit humain se penche sur l'univers qui l'entoure, regarde les planètes, se demande ce qui constitue la matière. L'on peut dire que la tendance première pour arriver à comprendre sera soit de partir de ce que la pensée peut se représenter, cherchant une explication qui rendrait compte de l'aspiration même à comprendre et à concevoir, ou alors à cette tendance viendra s'opposer celle de ceux qu'on appela les physiologues, ou présocratiques, de chercher un principe immanent qui rendrait compte, par des transformations d'énergie, par des mouvements ou cycles de matière, de tous les états ordonnés des choses. Un moment crucial est atteint lorsqu'on en vient à se demander ce qui fait que l'âme cherchante, inquiète et raisonnante, est ce qu'elle est, quelle est son identité. On peut soit ramener l'âme à elle-même et l'imaginer prisonnière d'un corps, ou l'on peut faire de la forme, dont il faudra apprécier la non-matérialité, le principe d'ordonnancement et de régulation de ce même corps. L'histoire des rapports des sciences de la théologie montre que ce concept d'âme, de psychisme, peut très bien donner un panpsychisme, alors que la requête des traditions religieuses sera de comprendre le rapport d'une vie qui s'affirme comme retour sur soi, présence à soi, capacité de s'éprouver mais également possession d'une forme de relationnalité inhérente à ce que les néoplatoniciens appelleront le principe, à ce que d'autres appelleront Dieu, le divin. La question de la vie dans les rapports de la science et la religion se posera donc, à savoir si la nature est fondamentalement instrument passif et matériel qu'anime une vie qu'on lui insufflerait de l'extérieur, ou si la nature est expression de cette vie à laquelle il resterait encore la tâche d'en accueillir la plénitude. Un chercheur propose ici quelques pistes de réflexion pour suivre la trace de ces questions.
Lire la suite

Bernard Feltz propose une examination de la théorie du Dessein Intelligent du point de vue de la philosophie des sciences, en essayant de distinguer les enjeux scientifiques, philosophiques, théologiques et sociétaux. Il conclue en évoquant la possibilité d'interprétations théologiquement prometteuses à partir de la problématique du hasard en faisant référence aux idées de Bergson et Jacques Monod (en contestant les conclusions athéistes de ce dernier) sur la nouveauté: 'un finalisme déterministe strict poserait plus problème à la théologie qu'un processus qui comporte une dynamique de production de nouveauté. Dans l'aléatoire peut être en jeu le respect par Dieu pour l'humain comme véritable altérité.' Dans Revue Philosophique de Louvain, Vol. 107, no. 3, p. 387-409 (2009). Niveau universitaire.
Lire la suite

'Les chrétiens ne sont pas toujours à l'aise avec les miracles. Existent-ils réellement ? Comment faut-il les interpréter ? Quelle est leur importance dans la foi ? Voici quelques unes des questions auxquelles cette conférence cherche des réponses.' Intervenant: P. Thierry AVALLE, docteur en philosophie. Jeudi théologie du 28 mai 2015 au Collège des Bernardins. Durée 26:40. Niveau grand public.
Lire la suite