L'anthropologue Daniela Cerqui de l'Université de Lausanne se spécialise depuis plusieurs années dans les questions liées aux nouvelles technologies. Nous présentons une sélection de ses vidéos, articles et entretiens, allant de réflexions sur les philosophes tels que Günther Anders ou Peter Sloterdjik jusqu'à une analyse du film Terminator IV... dont une conversation entre Daniela Cerqui et Fabrice Hadjadj de l'Institut Philanthropos, au sujet de l'impact des avancées dans les domaines des bio- et nanotechnologies sur notre vision de la personne humaine. Pourquoi est-ce que certaines personnes telles que le chercheur Kevin Warwick, suivi de près par Daniela Cerqui, voudraient se transformer en cyborgs par l'implantation volontaire de puces électroniques capables d'interagir avec notre système nerveux? Quelle philosophie se cache derrière l'idée de l'homme-machine? Est-ce que Anders avait raison de parler du phénomène de la "honte promothéenne" de l'être humain devant sa propre production technique? Niveau grand public instruit/universitaire. Pour plus de détails, cliquer sur le titre de l'article.