Blaise Pascal

Pascal se laisse questionner, surtout sur fond d’affaire Galilée, est amené à reconnaître la puissance de la raison en même temps que ses limites. Le Dieu qui se donne dans la charité ne se dévoile que suite à ce travail intérieur qui conduit à préciser les limites de la raison. Pascal fait l’expérience de s’abandonner à Dieu pour devenir soi. Au terme, c’est la raison elle-même qui montre ses propres limites, ce qui indique que cette même reconnaissance peut être libératrice et permettre de connaître plus.