‘Confrontés à l’anticléricalisme violent des débuts de la IIIe République, à la pathologisation de ces phénomènes hallucinatoires et visionnaires par l’école de Paris, les catholiques s’efforcent, dans ces années 1880, de mettre en place une science catholique qui puisse faire front à la science laïque trop souvent matérialiste à leurs yeux. [...] En rapprochant étroitement extase-possession-hallucination et hystérie, J. M. Charcot lance un défi auxquels les catholiques se doivent de répondre. Un des hauts lieux de ce combat se trouve à Lourdes. Le débat y prend vraiment forme scientifique avec l’ouverture du « Bureau des constatations médicales » en 1883.’ Ethnologie française 4/ 2003 (Vol. 33), p. 593-600. Niveau grand public instruit....
Lire la suite

L’approche anthropologique des savoirs dits occultes est un moyen d’échapper au sempiternel soupçon : si vous les étudiez, c’est que vous y croyez ! Pendant longtemps l’étude des états modifiés de conscience (chamanisme, transes de possession) a été limitée aux populations exotiques, africai­nes, latino-américaines, haïtiennes,etc. Depuis quelques décennies toutefois des socio-anthropologues et des psychanalys­tes ont entrepris d’étudier ces phénomènes ainsi que les guérisons, envoûtements, etc. en Europe. La difficulté première dans le contexte européen est de ne pas traiter ces états de conscience comme des phénomè­nes psychopathologiques et de reconstituer le collectif et la culture qui leur donnent sens et conditionnent leur efficacité. Car l’effica­cité des savoirs et savoir-faire jugés pseu­do-scientifiques commence à être recon­nue jusque dans les milieux de la recherche scientifique et médicale.’ Dans Sciences Technologies Savoir...
Lire la suite

Tres bonne et tres compléte émission d'introduction aux exprériences d'approches de la mor. Avec la participation de Dr Michael Schröter-Kunhardt (neurologue), Prof Heinz Wieser/ Dr Franz X. Vollenweider, neuropsychiatre (expériences sur l’épilepsie et hallucinogènes à l’Université de Zürich comparée avec les EMI), Pim van Lommel, Dr Herms Romijn (neuroscientifique), et Michael Sabom (cardiologue). Comparaison de témoignages contemporains avec des récits historiques sur l’au-delà contenus dans les archives de l’Abbaye de Melk. Niveau grand public. Troisième partie 13'10...
Lire la suite

Une interprétation scientifique des expériences religieuses. ‘Dieu est-il juste un fruit de notre conscience ?’ L’émission aborde des phénomènes tels que des extases, les expériences-limites, exaltation individuelle ou collective, génération d’expériences mentales intenses dans la tradition bouddhiste... Est-ce que les expériences religieuses sont produites par notre machinerie physiologique? Jusqu’à quel point est-ce que l’environnement culturel (ou la méditation) modifie notre appareil neuronal? Avec Fabrice Clément, titulaire de la chaire des sciences de l’information de la communication à l’Université de Neuchâtel. Emission Espace 2 (2013)....
Lire la suite



Partie II. La création en sciences. C. Venter « crée » un chromosome synthétique, activé et inséré dans une bactérie, et utilise le mot « création » pour cet ADN de synthèse. Est-ce significatif ? Dans le texte de Darwin (Origine des espèces), le terme « création » est utilisé en des sens différents. Darwin croyait en un Dieu créateur. Dans un 2e sens, l’idée de création intervient au moment de l’apparition du 1er être vivant (1e et 2e éds.), une 3e conception est déiste : Dieu imprime des lois qui régissent la création, abolit la distinction nature et création, alors qu’un 4e sens est métaphorique, espèces « créées » (jusqu’à la 5e édition), puis, vers fin de sa vie, Darwin s’en sert pour parler de la fonction de la sélection naturelle qui « crée »; ce dernier usage a permis aux milieux chrétiens de bien accueillir la théorie. En astrophysique, certains scientifiques tel que F. Hoyle ont proposé des modèles nommés "création co...
Lire la suite

Le père Verlinde contraste la démarche inter-personnelle de la prière chrétienne et le 'mysticisme naturaliste' des états modifiés de conscience induits par la prise de drogues ou des techniques liées aux religions orientales (travail sur la position du corps, contrôle du souffle susceptible d'altérer l'irrigation sanguine du cerveau) visant la non-dualité, la dissolution de la conscience personnelle dans le Grand Tout. Durée 5 minutes. Niveau grand public instruit....
Lire la suite