Trois regards sur les peurs actuelles, les armes, la technoscience et l'Apocalypse offerts au Forum Philo Le Monde/Le Mans le 11 novembre 2017 par les philosophes Emilie Tardivel et Jean-Pierre Dupuy ainsi que l'historien Jean-Baptiste Fressoz. Est-ce que nos peurs sociétales sont plutôt irrationnelles, le résultat de démagogie ou les manipulations des médias? Y a-t-il par contre des choses dont nous devrions vraiment avoir peur, face auxquelles nous sommes dans un déni profond? Niveau grand public instruit. Pour regarder la vidéo, cliquer sur le titre de l'article (la première intervention commence à 57:53). Image: affiche pour le film "Vivre dans la peur" d'Akira Kurosawa (1955)....
Lire la suite

"La culture suppose des oeuvres qui passent d'une génération à l'autre. C'est cela qui fait dire à Hannah Arendt que la crise de la culture est une crise de la durée. La technocratie, elle, méprise la durée, quand bien même elle vanterait le développement durable. Son régime est celui du temps court, de l'innovation disruptive qui coincide avec l'obsolescence programmée. Elle encense ses produits mais elle ne les admire pas vraiment, parce qu'elle veut qu'on les jette pour acheter le produit suivant. [...] Ainsi, en régime technocratique, on communique toujours plus et on transmet toujours moins." Conférence de Carême donnée par le philosophe Fabrice Hadjadj, directeur de l'Institut Philanthropos, à la Cathédrale Notre-Dame de Paris le 18 février 2018 dans le cycle "la culture - un défi pour l'évangélisation". Emission KTO TV. Durée de la conférence 40 minutes. Niveau grand public instruit. Photo: Atoma. Pour regarder la vidéo, cliquer sur le titre de l'article....
Lire la suite

Dans cet entretien réalisé par le Cercle Politeia le 7 octobre 2017 à Bordeaux, Olivier Rey répond à la question: "Pensez-vous, comme Alain de Benoist, que la modernité est la conséquence de principes chrétiens?", en faisant référence aux idées du mathématicien René Thom (1923-2002) et l'anthropologue René Girard (1923-2015). Est-ce que la distinction logique entre causalité et condition de possibilité peut nous aider à éviter les affirmations excessivement tranchantes et superficielles, telles que "le christianisme n'a rien à voir avec une modernité (scientifique) qu'il a essayé de combattre" d'un côté et "c'est le christianisme qui a engendré la modernité et en porte la responsabilité" de l'autre? Durée 5 minutes. Niveau grand public instruit. Pour voir la vidéo, cliquer sur le titre de l'article. Image: sculpture de Galilée par John Massey Rhind (1860-1936), Pittsburgh....
Lire la suite

"Pour moi, ce qui compte, c'est ce que vit l'être qui est en train d'avoir une expérience. [...] C'est quelque chose qui est à la fois bouleversant, transformant - les gens qui en reviennent disent que pour eux, le monde entier, le sens du monde qu'ils avaient, l'interprétation du monde qu'ils avaient a complètement changé depuis qu'ils ont eu cette expérience, donc elle a un sens intrinsèque [...] une valeur intrinsèque de modification de la conception du monde, et par ailleurs, elle a aussi un sens de vécu. Quand la personne dit qu'elle voit cette grande lumière blanche, et qu'elle a un sens de l'éternité qui s'étend devant elle et non pas de la limitation temporelle de sa propre vie, cette expérience a une valeur absolument capitale." Durée 6 minutes. Niveau grand public instruit. Image: J.M.W. Turner, "Lumière et couleur (théorie de Goethe - le lendemain du déluge - Moïse écrivant le Livre de la Genèse", 1843. Pour voir la vidéo, cliquer sur le titre de l'art...
Lire la suite

Dans cette cinquième partie de son entretien avec Assya Todorov au sujet de la philosophie de la conscience, Michel Bitbol décrit une différence importante entre la démarche épistémologique des sciences naturelles et celle de la phénoménologie. La science, visant l'objectivité et la validité universelle, fonctionne avec la seule perspective du point de vue en troisième personne, regardant l'expérience personnelle, subjective, comme un produit marginal du monde objectif. Pour la phénoménologie - et la philosophie kantienne - les positions se trouvent inversées, l'expérience vécue étant le point à partir duquel tous les autres discours se construisent. Durée 4 minutes. Niveau universitaire/grand public instruit. Pour voir la vidéo, cliquer sur le titre de l'article....
Lire la suite

Est-ce qu'une connaissance objective de la conscience humaine est une impossibilité logique? Dans cette 4ème partie de son entretien avec Assya Todorov au sujet de la philosophie de la conscience, Michel Bitbol nous explique le problème en citant Paul Claudel. Durée 3 minutes. Niveau universitaire/grand public instruit. Image: Paul Claudel. Pour voir la vidéo, cliquer sur le titre de l'article....
Lire la suite

Dans cette troisième partie de son entretien avec Asssya Todorov au sujet de la philosophie de la conscience, le chercheur en philosophie des sciences Michel Bitbol donne une courte introduction à la phénoménologie, courant de pensée et même "manière d'être" pour lequel l'évidence ultime se trouve dans l'expérience vécue. En faisant référence à l'analyse du doute hyperbolique chez Descartes reprise dans les Méditations cartésiennes d'Edmund Husserl (1929-31), Bitbol présente ce qu'il estime être la grande radicalité de la réponse phénoménologique à la question de l'origine de la conscience. Durée 5 minutes 43, niveau universitaire/grand public instruit. Pour voir la vidéo, cliquer sur le titre de l'article. Image: Edmund Husserl (1859-1938) vers 1910....
Lire la suite

Dans la deuxième partie de cet entretien au sujet des diverses approches philosophiques à la question de la conscience humaine (human consciousness), Michel Bitbol parle du physicalisme (l'idée que tout qui existe serait réductible à physique et chimie), du panpsychisme (faisant notamment référence au philosophe analytique Galen Strawson) et du fonctionnalisme, qui considère que l'esprit ('mind') serait au corps et au cerveau ce qu'est le logiciel dans un ordinateur. Durée 8 minutes. Niveau universitaire/grand public instruit. Pour voir la vidéo, cliquer sur le titre de l'article....
Lire la suite

Monisme, dualisme, réalisme métaphysique et scientifique, réductionnisme, éliminativisme, Descartes, Spinoza, Berkeley, Ernst Mach... Dans cette première partie d'un entretien avec Assya Todorov enregistré en Février 2017, le chercheur en philosophie des sciences Michel Bitbol, directeur de recherche au CNRS, passe en revue les diverses positions philosophiques par rapport à la question de la relation entre l'esprit et la matière, ainsi que de la nature de la conscience humaine (human consciousness). Durée 12 minutes. Niveau grand public instruit. ...
Lire la suite

Dans cette deuxième séance du cours Théologie orthodoxe et science au Centre d'Etudes et de Recherches Dumitru Staniloae à Paris, le P. Razvan Ionescu revient sur la question de la relation dans la tradition orthodoxe entre la théologie dite "académique" (basée sur des disciplines scientifiques telles que la philologie, l'archéologie...) et la théologie basée sur l'expérience spirituelle et la vie charismatique de la communauté ecclésiale. Les sciences peuvent-elles apporter une contribution légitime à la recherche théologique, bien que la rencontre personnelle avec Dieu soit finalement inaccessible à l'analyse scientifique? Quelles ont été les conséquences d'un déplacement progressif de la théologie universitaire vers les sciences positives? Durée 51 minutes. Niveau universitaire. Cliquez sur le titre de l'article pour regarder la vidéo....
Lire la suite