Création et fin du monde : Penser théologiquement l’accomplissement du cosmos

Dans le chapitre de la théologie chrétienne consacré à la Création, la question de l’origine occulte spontanément – et depuis toujours – celle de l’accomplissement. L’attention est portée sur le motif, le pourquoi, le comment de l’origine. Dans la théologie classique, les trois « moments » de la théologie de la Création sont assez nettement distingués. Le propos est ici d’inverser la présentation habituelle en posant en préalable que la notion de Monde Nouveau éclaire le mystère de la Création et non l’inverse.

Dans un premier temps, l’article prend acte du caractère évolutif du monde et des conséquences théologiques et métaphysiques de ce caractère. Il distingue ensuite les notions de « fin du monde » et celle d’ « accomplissement », en relevant les contresens que leur confusion peut produire au regard des scénarios de fin du monde. Cela permet de mieux illustrer ce que l’on entend en théologie par « eschatologie », à la lumière de l’enseignement de Jésus et des textes fondateurs de la Bible. Conférence-débat « Création, Evolution, Accomplissement », 19 novembre 2011, Ancien Collège de Montauban. Niveau grand public instruit.

Télécharger (PDF, 191KB)