De la Technè à la Technoscience – “Nous rendre comme maître et possesseur de la nature” ou la fin de la mimesis (1)

Cours de Fabrice Hadjadj dans le cadre du cycle sur la philosophie de l'art et la technique à Philanthropos (Institut Européen des Etudes Anthropologiques) examinant la naissance du projet technoscientifique moderne à l'époque de Galilée, Francis Bacon et René Descartes, ainsi que sa relation avec la pensée religieuse. Hadjadj offre une lecture critique de la récupération de l'affaire Galilée par un athéisme militant et anticlérical, soulignant notammment la contribution du grand astronome à l'évolution de l'herméneutique biblique. Il conteste également des idées reçues sur Descartes en provenance de certains théologiens et écologistes, selon lesquels l'auteur du Discours de la Méthode serait responsable pour les dérives ultérieures de la technoscience (volonté de domination de la nature, dualisme radical entre corps et esprit...), estimant qu'une étude attentive des textes révèle une pensée beaucoup plus nuancée. Niveau grand public instruit. Durée 1 heure (première partie). Image: René Descartes et la Reine Christina de Suède (Nils Forsberg après Pierre Louis Dumesnil (1698-1781).

Pour télécharger le cours, cliquez ici.

Pour écouter en ligne, cliquez ici.

Support écrit: 

Télécharger (PDF, 101KB)