Dmitry Orlov et la collapsologie

Figure inclassable, l’ingénieur russo-américain Dmitry Orlov a acquis une certaine notoriété dans le milieu des “penseurs de l’Effondrement” pour ses analyses systémiques de l’état actuel du monde occidental comparé avec la dernière période de l’Union Soviétique et les années chaotiques suivant son démantèlement. Il avait notamment été l’un des seuls commentateurs à lancer l’hypothèse d’un […]

Figure inclassable, l’ingénieur russo-américain Dmitry Orlov a acquis une certaine notoriété dans le milieu des “penseurs de l’Effondrement” pour ses analyses systémiques de l’état actuel du monde occidental comparé avec la dernière période de l’Union Soviétique et les années chaotiques suivant son démantèlement. Il avait notamment été l’un des seuls commentateurs à lancer l’hypothèse d’un effondrement des Etats-Unis avant la crise financière de 2007-2008 à travers un article désormais historique intitulé Closing the Collapse Gap publié en décembre 2006.

Télécharger (PDF, 943KB)

(anglais)

On pourrait sans doute considérer qu’Orlov pèche dans ses publications plus récentes par son association avec le survivaliste suisse Piero San Giorgio, lui-même proche de l’extrême-droite européen – ainsi que son soutien indéfectible par rapport au régime russe actuel et certains propos au sujet de l’immigration que nous partageons pas. Cela n’invalide néanmoins pas l’ensemble de ses idées souvent stimulantes et d’une grande originalité, comme en témoigne cette conférence donnée en 2009 (anglais avec sous-titrage français):

L’intérêt principal des thèses d’Orlov dans le contexte de notre site réside dans la manière dont ses concepts ont été retravaillés – avec plus de sobriété rhétorique – par des théoriciens de la “collapsologie” tels que l’ingénieur agronome Pablo Servigne (co-auteur du livre Comment tout peut s’effondrer ) ou le biologiste Ghislain Nicaise (Université de Nice Sophia Antipolis), qui essaient de compléter en quelque sorte les notions d’Orlov en rajoutant leurs propres réflexions sur un élément majeur qui manque dans l’analyse de l’auteur russo-américain – l’effondrement écologique.

Présentation par Ghislain Nicaise (Institut Momentum) du livre Cinq stades de l’effondrement  par Dmitry Orlov (cliquer ici pour lire)

Commentaires de Pablo Servigne et Raphaël Stevens (cliquer pour lire)