Edgar Morin – entretien Thinkerview

A l'âge de 97 ans, le philosophe Edgar Morin accorde une grande interview à la chaîne YouTube Thinkerview en abordant des sujets allant de la situation géopolitique, économique et écologique au rôle de la science et des religions dans le monde d'aujourd'hui. Un entretien-témoignage essentiel, quelle que soit votre affiliation religieuse ou philosophique. Niveau grand public (instruit), durée 68 minutes. Pour regarder la vidéo, cliquer sur le titre de l'article.

(25:50) Sur l’effondrement: “Je pense que les processus actuels y conduisent, c’est logique. Mais mon espoir, c’est que souvent, la vie échappe à la logique, c’est-à-dire qu’il survient des initiatives créatrices qui ne sont pas logiques.”

(27:14) (Question: “les religions, on en fait quoi? On les jette? On discute avec eux?”) “L’Union Soviétique en 70 ans a essayé d’extirper la religion orthodoxe. Elle l’a rendue plus forte que jamais. N’essayons pas d’extirper les religions. Par contre, faisons un effort pour que les religions reviennent à leur source la meilleure.”

(31:00) “… je ne suis pas croyant. Je pense qu’il y a un mystère de l’univers que la raison humaine est incapable de saisir. Je pense que même, du reste, les sciences nous y conduisent. Parce que quand les sciences, l’astrophysique, essaient de s’interroger sur l’origine du monde, elles arrivent devant des paradoxes: ce monde plein d’énergie, est sorti du vide… mais comment le vide peut créer de l’énergie etc. D’ailleurs on ne sait pas, on ne comprend pas. Disons – pourquoi il y a un univers plutôt que rien, on ne le sait pas, il y a un grand mystère. D’où vient cette créativité qui caractérise l’évolution biologique, qui a créé les fleurs, qui a créé la diversité du monde animal, qui a créé tout ça, qui nous a créés, nous?… Elle est à la nature, comme disait Spinoza, mais moi je crois que notre monde est étonnant, notre monde est fabuleux, notre monde a des choses horribles et des choses merveilleuses, mais je ne peux pas dire quel est son secret. Son secret échappe à l’humanité.”