Etre altruiste fait du bien

Le moine bouddhiste et biologiste Matthieu Ricard aborde les grands thèmes de son livre "Plaidoyer pour l'altruisme - La Force de la bienveillance" (NIL, 2013), parlant entre autres des implications des dernières recherches scientifiques pour une vision du monde basée sur l'altruisme et la coopération plutôt que sur une vision pessimiste de l'homme en tant qu'être fondamentalement égoïste (Freud, Ayn Rand). Propos recueillis par Patrice van Eersel. Niveau grand public. 'Darwin a montré que, chez animaux sociaux, dont nous faisons partie, la sélection naturelle avait privilégié les instincts de groupe de coopérateurs altruistes, bien plus efficaces pour survivre. Selon lui, « Les instincts sociaux poussent l’animal à trouver du plaisir dans la société de ses semblables, à éprouver une certaine sympathie pour eux, et à leur rendre divers services. » Contrairement à ce que l’on croit souvent, l’idée que la nature est une « jungle féroce et égoïste » n’est pas de lui, mais de Herbert Spencer et des idéologues de l’ultralibéralisme.' [...]

Voir l’article ci-dessous: