Il était une fois Hélène Smith

‘Cette étude interroge le rapport du langage au transfert dans la relation qui s’établit entre Théodore Flournoy, professeur de psychologie à la faculté de Genève et le medium Hélène Smith. Après l’avoir observée pendant cinq ans, accompagné d’autres savants dont Ferdinand de Saussure, Flournoy publie son livre sur cette femme, Des Indes à la planète Mars, au moment où Freud publie la Traumdeutung. Au cours de séances hebdomadaires, Hélène Smith, en invoquant les esprits, fabrique simultanément trois romans, et invente des langues « étrangères ».' Essaim 1/ 2007 (n° 18), p. 133-146. Article consultable en ligne. Niveau universitaire.

A lire sur : http://www.cairn.info/revue-essaim-2007-1-page-133.htm.”;”www.cairn.info/revue-essaim-2007-1-page-133.htm.