Jacques Testart – Au péril de l’humain, ou les promesses suicidaires du transhumanisme

Connu au grand public français en tant que pionnier de la fécondation in vitro au début des années 1980, le biologiste Jacques Testart se qualifie actuellement de "critique de science": "comme le critique d'art ou le critique littéraire, le critique de science, qui n'est absolument pas un ennemi des sciences, s'autorise à porter des jugements plutôt qu'applaudir religieusement toutes les productions de laboratoire." (source: jacques.testart.free.fr) Pour plus de détails et quelques présentations/articles, cliquer sur le titre de l'article.

Extrait du livre Au Péril de l’Humain

https://www.bastamag.net/Humains-modifies-technologiquement-contre-humains-bio-pourrons-nous-echapper-au

Article: Jacques Testart et Agnès Rousseaux, “Résister à l’ordre transhumaniste”, La revue parlementaire, juin 2018 (pour lire, cliquer ici)

Avec l’idéologie transhumaniste, il ne s’agit pas de la même nature de progrès qu’avec la machine à vapeur ou l’électricité : nous sommes cette fois dans une rupture potentiellement irréversible qui veut modifier l’humain, et qui affectera l’ensemble de notre espèce dès les prochaines décennies. Si nous ne faisons rien, les transhumanistes triompheront, et les « bioconservateurs » (autrement nommés « chimpanzés du futur ») finiront au musée car « ils ne seront pas rentrés dans l’histoire ».