« L’ «exploratrice » de la transe chamanique

En 2001, alors qu'elle effectuait l'enregistrement d'une cérémonie enMongolie, Corine Sombrun entre involontairement en transe. Huit ans durant,elle va s'attacher à développer ce don en suivant l'enseignement des chamaneslocaux, acquérant des techniques qu'elle met aujourd'hui au service d'étudesscientifiques.' Le Monde des Religions, dossier ‘Cerveau et spiritualité’, janvier 2012, p. 32-35. Niveaugrand public. Article consultable en ligne.

Voir en ligne : http://www.corinesombrun.com/medias/press-ecrite-blogs/le-monde-des-religions-201201/