Le Père Joseph-Marie Verlinde: Les énergies occultes existent-elles?

Le Père Joseph-Marie Verlinde, ancien chercheur en chimie nucléaire au CNRS devenu spécialiste reconnu des 'nouvelles religiosités', donne sa réponse personnelle à la question de l'existence des chakras et des 'énergies occultes', en comparant les approches de diverses traditions religieuses (christianisme, islam, hindouïsme) à ce domaine controversé. Vidéo produite par la Famille de Saint Joseph. Durée 9:47. Niveau grand public.

 

L’originalité des recherches du Père Verlinde, où une documentation analytique très riche va de paire avec des réflexions personnelles sur ses propres expériences (notamment en Inde, où il fut pendant plusieurs années adepte de la méditation transcendentale), consiste à ne pas ridiculiser d’office toutes les croyances et pratiques du New Age, mais d’essayer d’opérer un discernement en mobilisant les ressources de la théologie chrétienne comme des sciences religieuses et historiques, afin d’éviter des confusions entre des traditions dont les bases seraient incompatibles aux niveaux théologique et philosophique. Qu’on soit d’accord ou non avec ses conclusions, c’est une démarche qui a fait du Père Verlinde une figure incontournable dans le débat autour du phénomène social de l’essor des ‘nouvelles religiosités’.

Quelle est sa réaction face à la question de l’existence des ‘chakras’ ainsi que des ‘énergies occultes’ ou ‘subtiles’, existence attestée non seulement par divers courants de pensée et pratiques thérapeutiques liés au Nouvel Age, mais aussi par les vieilles traditions européennes, africaines, amérindiennes…? Est-ce que le fait que ces supposées énergies ne sont pas détectables par la science signifie qu’elles relèvent de la simple superstition pré-scientifique? Ces énergies existent-elles vraiment?

‘Vrai ou faux? Comment voulez-vous le vérifier puisqu’on ne peut pas les voir? Simplement, le fait qu’elles soit l’attestation multiple de toutes ces traditions semble quand même donner un élément de crédibilité, de dire:’attention, ne balayons pas trop vite cette expérience très ancienne d’une humanité en quête justement de spiritualité. […] Pour moi ces corps occultes ne sont pas le domaine spirituel. C’est le domaine plus subtil de notre monde matériel. Le domaine spirituel est tout autre. Le lieu de l’Esprit-Saint et de Dieu, c’est le lieu transcendant, mais il semblerait que notre création, la créature […] est plus complexe que ce que nous croyons, que ce que nos physiciens croient. Qu’il y aurait effectivement des énergies plus subtiles dont nous participons. Mais elles sont de l’ordre créé, ce n’est pas du tout de l’ordre spirituel. Alors les chakras sont en lien avec ce domaine-là.’

Cependant, il préconise une prudence extrême, comme il avait déjà souligné il y a 20 ans:

‘Certains prétendent que ces phénomènes paranormaux seraient simplement liés à la gestion de canaux d’énergies naturelles qui sont à notre disposition ou à des interactions fusionnelles avec des énergies cosmiques. Ces personnes ne manquent pas de souligner que ces énergies ont été créées par Dieu et que, selon la Bible, toute la création est bonne – elles se gardent bien de faire mention de la chute des anges et du péché originel (cf. Gn 3,1-24 et Rm 5,19). Or, ces faits changent tout ! Si la nature, en tant que telle, n’est pas mauvaise, il n’en demeure pas moins qu’elle gît désormais « sous le joug de l’ennemi » (cf. Rm 8, 20). En d’autres termes, même si ces énergies naturelles ne sont pas mauvaises en elles-mêmes, elles peuvent être manipulées par des entités spirituelles qu’il vaut mieux ne pas fréquenter.

Permettez-moi une comparaison entre un médium et un appareil de radio captant la bande d’ondes FM. Rappelons que le principe de la fréquence modulée consiste en une onde porteuse, de grande longueur d’onde, à laquelle on superpose une petite onde qui véhicule l’information. Lorsque vous ouvrez votre appareil radio sur la longueur d’onde FM, vous captez en même temps la grande onde et la petite qui lui a été superposée. De même, lorsqu’un médium croit s’ouvrir aux énergies naturelles (= l’onde porteuse), il court le risque de se voir visité également par des entités spirituelles (= onde portée) qui sont actives au niveau de celles-ci. Ce risque est plus qu’une hypothèse théorique : j’en ai moi-même constaté toute la réalité dans ma propre vie!’

(source: Témoignage du Père Verlinde (Cahiers du Renouveau, Il est Vivant, n° 125, juin 1996. Article complet ci-dessous.)

Peter Bannister, janvier 2017

Télécharger (PDF, 57KB)

Liens connexes:

Le Reiki? (article téléchargeable)

Le christianisme au défi du New Age (pdf)

Les racines cachées du Nouvel Age (pdf)

Final Age: site de discernement chrétien sur le New Age

Documents de la MIVILUDES (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires).

Rapport 2015 MIVILUDES Voir p.45-54, ‘Panorama dans le domaine de la santé et du bien-être’. Regard sociologique.

Guide Santé et Dérives Sectaires

 

Télécharger (PDF, 1.97MB)