Les changements du Monde actuel

Article qui analyse et critique les ‘controverses stériles entre attitudes périmées, technoscientisme progressiste d’un côté, réaction antiscientifique et antitechnicienne de l’autre.' ‘Au lieu de se demander ce que sait ou ce que ne sait pas la science, il faut se demander ce que veut la science. Le désir de savoir passe donc sous la coupe de la « volonté de puissance », ce qui nous donne cette « volonté de puisscience » qui caractérise la technoscience et la différencie radicalement de la science tout court. Ce qui contribue puissamment à déformer les perspectives pour traiter des rapports entre science et société.’ Les Cahiers du M.U.R.S., 1er trimestre 2007, p. 127-134. Niveau grand public instruit.

Télécharger le fichier ci-dessous:

Télécharger (PDF, 306KB)