L’externalisation du soi par la décorporation sensorielle

Dans les Out of Body Experiences on trouve trois temps et deux mouvements : les personnes ont l'impression de se désincarner (localisation du soi hors du corps), de se retourner et de voir le monde de haut, de distinguer leur corps de cette perspective en hauteur. Article de Bernard Andrieu (Pr Epistémologie du corps et des pratiques corporelles, Faculté du sport UHP / Nancy Université). Niveau grand public instruit. Pour lire, cliquer sur le titre de l'article. Niveau grand public instruit.

Télécharger (PDF, 456KB)

 

Durant la « full-body illusion » la référence à un soi corporel est différente : les Out of Body Experiences se décomposent en trois temps et deux mouvements : Les personnes ont l’impression de se désincarner (localisation du soi hors du corps), de se retourner et de voir le monde de haut, de distinguer leur corps de cette perspective en hauteur. L’héauscopie est la vision de son propre double vivant, le sujet a l‟impression que sa conscience reste dans son corps. La thèse analysée ici est celle selon laquelle un phénomène de décorporation sensorielle serait possible par la simple stimulation de cette zone précise du cerveau.