L’Intelligent Design: enjeux philosophiques et sociétaux

Bernard Feltz propose une examination de la théorie du Dessein Intelligent du point de vue de la philosophie des sciences, en essayant de distinguer les enjeux scientifiques, philosophiques, théologiques et sociétaux. Il conclue en évoquant la possibilité d'interprétations théologiquement prometteuses à partir de la problématique du hasard en faisant référence aux idées de Bergson et Jacques Monod (en contestant les conclusions athéistes de ce dernier) sur la nouveauté: 'un finalisme déterministe strict poserait plus problème à la théologie qu'un processus qui comporte une dynamique de production de nouveauté. Dans l'aléatoire peut être en jeu le respect par Dieu pour l'humain comme véritable altérité.' Dans Revue Philosophique de Louvain, Vol. 107, no. 3, p. 387-409 (2009). Niveau universitaire.