Physique et réalité

Bernard D’Espagnat présenta une conférence, ici résumée puis commentée par Jean Leroy, pour illustrer de quelle façon la mécanique quantique ne décrit pas la réalité en soi, qu’elle propose des énoncés qui pourtant sont objectifs, ne dépendant pas de la personnalité de l'observateur, ce qui sous-tend la notion d'objectivité faible. Il ne semble pas possible à objectivité faible des phénomènes microscopiques de se transformer en objectivité forte à l'échelle macroscopique, puisque l'univers est assemblage d’un nombre immense de phénomènes élémentaires. Pour lire, cliquer sur le titre de l'article.

Télécharger (PDF, 5.79MB)