Le présent article vise à montrer que les conceptions de la personne humaine dans l’Occident médiéval sont plus complexes que ne le laisse penser leur apparence de simple dualité. Outre différents aspects qui peuvent s’ajouter à la dualité âme/corps, il convient de prêter une grande attention au type de rapport établi entre l’âme et le corps. On constate alors que la dualité est pour le christianisme médiéval un moyen de se distinguer radicalement du dualisme, en permettant de penser l’articulation et l’union nécessaire de l’âme et du corps.' Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 112 | octobre-décembre 2000, mis en ligne le 19 août 2009, consulté le 10 février 2015. Niveau universitaire. ...
Lire la suite