Comment déterminer avec certitude si un stimulus est ou n'est pas conscient ? Cette question reste débattue (Persaud, McLeod & Cowey, 2007 ; Schurger & Sher, 2008). Les tout premiers travaux faisaient simplement appel à l'introspection et au rapport verbal des participants. Dans un souci de plus grande rigueur, les trente dernières années de recherche en psychologie cognitive ont été dominées par la recherche de critères objectifs de conscience, fondés sur la théorie de la détection du signal. Selon cette perspective, un stimulus est dit non-conscient ou subliminal (en dessous du seuil) seulement si les performances restent au niveau du hasard dans une tâche directe de détection ou de classification (critère de d-prime nul). Une telle définition objective soulève toutefois de nombreuses difficultés....
Lire la suite

Cours de psychologie cognitive expérimentale donné le 5 janvier 2010 au Collège de France par Stanislas Dehaene, qui prend position contre ce qu'il décrit comme le ‘crypto-dualisme’ de William James, Eccles, Penrose et Chalmers. ‘Le caractère subjectif de l’expérience consciente interdit-il toute analyse scientifique objective, à la troisième personne, telle qu’on peut la mener par les méthodes de la psychologie cognitive ? L’expérience consciente, par nature subjective, échapperait-elle à l’expérimentation ? Bien entendu, notre cours défend la position contraire. Il entend montrer que la conscience est un objet d’étude légitime, « un phénomène réel, naturel, biologique, littéralement localisé dans le cerveau » (Antti Revonsuo), et que nous disposons de nombreux paradigmes expérimentaux pour l’étudier.' Niveau universitaire. ...
Lire la suite








‘L'étude du cerveau et des processus cérébraux a fait l'objet de nombreuses études et découvertes grâce aux technologies d'imagerie médicale. Depuis le dialogue entre Ricoeur et Changeux, la question du statut de la pensée reste énigmatique. Est-elle un pur processus neuronal, ou lui est-elle seulement associée ? Avec la participation de: Sacha Bourgeois Gironde, enseignant-chercheur en philosophie à l'Institut Jean Nicod (ENS-EHESS) et à l'ENS Lyon ; Stanislas Dehaene, professeur de psychologie cognitiveexpérimentale au Collège de France, membre de l’Académie Pontificale des Sciences; Philippe Vernier, neurologue. Président de la Société des Neurosciences, il dirige au CNRS le laboratoire de recherche sur le développement, l’évolution et la plasticité du système nerveux de Gif-sur-Yvette. En partenariat avec l'Institut de paléontologie humaine et la Fondation Joan Maragall de Barcelone.’ Vidéo de KTO TV, émission du 23 novembre 2010 (51 minutes). Nivea...
Lire la suite