Deux nouvelles vidéos du Père Joseph-Marie Verlinde dans le cadre du Cycle Bêta de la Famille St Joseph au sujet des états modifiés de conscience et des concepts tels que la "nourriture pranique" et d'autres techniques censées capter l'"énergie astrale" dont l'existence est affirmée par les religions orientales. Vidéos enregistrées le 15 janvier 2017. Niveau grand public instruit. ...
Lire la suite

Le Père Joseph-Marie Verlinde, ancien chercheur en chimie nucléaire au CNRS devenu spécialiste reconnu des 'nouvelles religiosités', donne sa réponse personnelle à la question de l'existence des chakras et des 'énergies occultes', en comparant les approches de diverses traditions religieuses (christianisme, islam, hindouïsme) à ce domaine controversé. Vidéo produite par la Famille de Saint Joseph. Durée 9:47. Niveau grand public....
Lire la suite

L'article analyse les différences entre le chamanisme traditionnel et le "néo-chamanisme" occidental né dans les années soixante comme 'une modèle de «quête personnelle» accessible par l'application de «recettes» tels le jeu du tambour, diverses techniques corporelles ou l'absorption d'hallucinogènes', exemplifié par des personnages tels que Carlos Castaneda. Les stratégies de deux groupes néo-chamaniques nord-américains sont abordées: la Dream Change Coalition (fondée par John Perkins et Bernardo Peixoto) et la Fondation des études chamaniques (créée en 1970 par Michael J. Harner suite à deux voyages en Amazonie). Ces groupes, perçus à la fois comme des entreprises thérapeutiques et religieuses, se caractérisent par l'offre d'une 'vaste gamme de thérapies et d'atelier consacrés au développement du potentiel humain ou à la transformation de soi.' L'annonce de l'arrivée d'un monde nouveau - semblable aux déclarations du Nouvel Âge - implique la contestati...
Lire la suite

Pour Eliade, 'la fuite de l'âme vers le pays des morts et le scénario dramatique de sa recherche par le chaman' constitue l'élément fondamental qui distingue le chamanisme d'autres techniques magico-religieuses. Il conteste l'équivalence faite entre chamanisme et maladie mentale par des chercheurs depuis Krivosapkin (1861) et Ohlmarks (1939) un schéma explicatif employé non seulement par rapport au chamans arctiques mais aussi indonésiens décrits comme des névropathes. Il récuse l'argument d'Ohlmarks que l'origine du chamanisme se trouve dans la 'transe hystéro-épileptoïde' des zones sub-arctiques, imitées par la suite par d'autres traditions, interprétant le chamanisme comme un phénomène géographiquement plus large dont les rituels se déroulent dans le cadre d'un système cosmo-théologique présentant de nombreux traits en commun (vols magiques des chamans sous forme d'oiseaux, mythes et rites funéraires ou rituels d'escalade relatifs à l'ascension au Ciel). Eli...
Lire la suite

Françoise Smyth-Florentin (professeur émérite à la Faculté de théologie protestante de Paris), présente le chamanisme en Asie du Nord et l'évolution actuelle de ses pratiques en fonction des transformations sociales (sédentarisation, persécution à l'époque soviétique...). Conférence du 6 février 2014 avec la participation d'Olivier Abel. Vidéo de l'Institut Protestant de Théologie. Durée 68 minutes. Niveau universitaire....
Lire la suite

Face a ce qu'il appelle le "syncrétisme pratique", conséquence du 'primat donné à l'expérience, recherchée de façon absolu, c'est-à-dire indépendamment du contexte doctrinal qui lui donne sens', Le Père Verlinde parle des différences de fond entre la mystique d'immanence/mystique naturelle (traditions orientales), et la mystique de la transcendance (mystique chrétienne). Dans Fac-Réflexion, Faculté Libre de Théologie Evangélique, n° 46-47, p. 14-19 Niveau universitaire....
Lire la suite

Dans ses deux précédents entretiens avec BULLES, Guy Rouquet, président de Psychothérapie Vigilance, s’est attaché à préciser ce qu’était le chamanisme. Pour lui, si tant que l’on puisse le définir, ce phénomène, qui structure à des degrés divers nombre de sociétés autochtones dites traditionnelles, est magico-religieux. A proprement parler, le chamanisme n’est ni une religion ni une médecine ce n’est pas non plus une sagesse ou une philosophie. Quant au chaman, c’est un personnage ambigu qui exerce son art sous le contrôle de sa communauté. Mais depuis les années 60, une nouvelle forme de chamanisme est en plein essor dans le monde. Quelles en sont les caractéristiques? Faut-il s’en inquiéter? ' BULLES, n° 110, 30 juin 2011....
Lire la suite

S’affirmant au grand jour dans les années 60 et se diffusant très rapidement grâce à un important support médiatique, le Nouvel Âge [...] s’enracine dans les courants de pensée qui prennent le relais du rationalisme au tournant du XIXe s. Philologie comparée, science des religions et philosophie romantique posent les jalons et définissent les grands thèmes de ce monisme, proposé dans un “habillage” emprunté aux traditions orientales. Ce néo-gnosticisme, qui s’est imposé progressivement comme nouveau paradigme culturel, constitue un des principaux défis posés au christianisme en ce début de millénaire.’ Niveau universitaire. Dans Nouvelle Revue Théologique, 125 (2003), p. 353-373...
Lire la suite

Lors de cet entretien Roberte Hamayon nous présente le CEMS et son équipe, et nous fait partager son expérience du chamanisme en Sibérie. Elle laisse la parole à Alexandra Lavrillier, ethnologue travaillant sur la Sibérie et spécialiste du peuple Evenk. Celle-ci évoque dans un premier temps son parcours universitaire autour du chamanisme en Sibérie, notamment ses recherches doctorales et sa thèse d’Etat soutenue en 2005 : "Nomadisme et adaptations sédentaires chez les Evenks de Sibérie postsoviétique". Elle décrit ensuite son travail d’anthropologie appliquée sur la réalisation d’un projet d’école nomade destinée à l’éducation du peuple Evenk, et pour lequel elle a reçu le Prix Rolex de l’esprit d’entreprise en 2006. Niveau universitaire....
Lire la suite