Fabrice Hadjadj analyse et conteste l'idée de Heidegger selon laquelle le christianisme serait à l'origine du "règne de la technique" dans la société contemporaine à cause de la subordination de la nature à Dieu, l'être à la volonté. Fabrice Hadjadj considère que la science moderne est conditionnée par la tradition judéo-chrétienne d'une manière certes ambiguë, mais estime que ce conditionnement comporte néanmoins des éléments positifs. Son argument s'articule en trois points essentiels: i) comparée à la façon de concevoir la relation entre l'homme et la nature de l'Antiquité païenne, la tradition biblique opère indéniablement un changement de référent ultime, qui passe de la nature à Dieu comme transcendant relatif à un cosmos qui n'est pas divin: les êtres humains se trouvent dans la nature, mais ont aussi la Parole de Dieu qui devient primaire par rapport à la physis. Si cela donne un statut particulier à l'homme, ce dernier se trouve en position de...
Lire la suite

Emission France 5 La Grande Librairie. François Busnel reçoit Hubert Reeves, astrophysicien, Francis Hallé, botaniste, Joël de Rosnay, biologiste, et Didier Van Cauwelaert pour une discussion touchant aux implications philosophiques, éthiques et spirituelles d'une considération des 'mystères de la nature' ainsi que des sujets tels que l'intelligence artificielle, le projet transhumaniste, l'écologie... Diffusion le 24 novembre 2016. Niveau grand public....
Lire la suite




Un interview particulièrement interdisciplinaire dans lequel Jacques Vauthier mathématicien mais aussi philosophe aborde aussi bien l'histoire des sciences, la philosophie, les mystères du vivant, le rapport au temps des différentes civilisations, Platon, Aristote, Descartes…Niveau grand public. Texte paru sur le site http://www.lemauricien.com/article/interview-jacques-vauthier-mathematicien-la-science-filet-mathematique-lequel-essaie-d-attra...
Lire la suite