"Existe-t-il une science du pire?" Emission France Culture "La Méthode Scientifique" du 26 octobre 2017 avec Vincent Mignerot, Pablo Servigne et Laurent Testot. "Qu’est ce que l’effondrement ? Est-il déjà en cours ? Quels sont les arguments scientifiques mettant en évidence la régression de la civilisation, voire le déclin total dans un temps plus ou moins proche ? Toutes les sociétés sont-elles égales face à l’effondrement ? Vous, auditeur assidu de la Méthode Scientifique, vous avez entendu passer depuis un peu plus d’un an quelques perspectives pas forcément toutes roses, un réchauffement climatique impossible à brider, des catastrophes naturelles de plus en plus violentes, une 6ème extinction de masse en cours provoquée par l’influence de l’homme sur son environnement, le casse-tête agronomique que représente le fait de nourrir 10 milliards d’êtres humains. Ajoutez à cela l’omniprésence du plastique, l’improbable devenir des déchets nucléa...
Lire la suite

"Cataclysmes, une histoire environnementale de l’humanité. Conférence de Laurent Testot à la Foire Bio & Alternative de Riec-sur-Bélon le 28 avril 2018. Depuis trois millions d’années, l’humanité altère ses milieux. Le phénomène est longtemps imperceptible, jusqu’à l’émergence de civilisations complexes rendues possibles par l’agriculture. Il prend aujourd’hui une ampleur telle que la Terre entière porte l’empreinte de l’humanité. Des chasseurs-cueilleurs à l’Anthropocène, Laurent Testot porte un nouveau regard sur les hasards qui ont transformé l’humain, du singe au demi-dieu. Laurent Testot est journaliste au magazine Sciences Humaines. Spécialisé en histoire, géopolitique et religion, il exerce également comme formateur et guide conférencier. Il a dirigé une douzaine de hors-séries et livres pour Sciences Humaines, notamment : "Histoire globale, un nouveau regard sur le monde" (2008) ; "Une autre histoire des religions" (2010) ; "La Gue...
Lire la suite

Le 5 mai 2018 a été pour la France le "jour de dépassement" en termes de "dette écologique", c-'est-à-dire que, si tous les pays se comportait comme l'Hexagone au niveau de consommation, les ressources produites par la terre seraient auraient été épuisées à cette date. "Si le monde entier se déplaçait, mangeait, vivait comme les Français, une Terre ne serait pas suffisante. En d'autres termes, si toute l'humanité consommait comme les Français, il faudrait presque trois planètes pour subvenir à nos besoins, selon un rapport publié par l'ONG WWF. Ce résultat est bien au-dessus de la moyenne mondiale qui se situe autour de 1,7 Terre. "Si toute l’humanité vivait comme nous, il nous faudrait 2,9 Terres", explique Pascal Canfin. Ce dernier déplore un "mode de vie insoutenable". Notre train de vie est "deux fois supérieur à la moyenne de l’humanité", ajoute-t-il. Résultat ? Notre mode de vie du "toujours plus" est une des causes de la déforestation massive ou enc...
Lire la suite

Entretien avec l'ancien ministre de l'environnement Yves Cochet, aujourd'hui collapsologue, président de l'Institut Momentum, sur la possibilité d'un effondrement systémique global dans un avenir proche à cause notamment des déplétions de l'énergie. Interview NEXT réalisée par Clément Montfort, mise en ligne le 21 décembre 2017. Durée 23 minutes, niveau grand public. Pour regarder la vidéo, cliquer sur le titre de l'article....
Lire la suite

Ingénieur agronome, docteur en sciences de l'Université Libre de Bruxelles, Pablo Servigne s'est fait connaître en 2013 par un rapport, écrit à l'initiative de l'ancien ministre de l'environnement Yves Cochet et présenté au Parlement Européen, détaillant la possibilité d'un effondrement des systèmes alimentaires en Europe. Avec Raphaël Stevens il est l'auteur du livre "Comment tout peut s'effondrer - Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes", publié chez Seuil dans la collection Anthropocène. Servigne et Stevens définissent la "collapsologie" comme l'"exercice transdisciplinaire d'étude de l'effondrement de la civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder, en s'appuyant sur la raison, l'intuition et des travaux scientifiques reconnus". Qu'est-ce qui nous attend si les pronostics des collapsologues (s'appuyant sur des auteurs tels que Dennis Meadows) se réalisent? Une dystopie digne de Mad Max, ou un monde où, malgré des d...
Lire la suite

Dans cet extrait de son entretien à Bordeaux pour le Cercle Politeia, le mathématicien et philosophe Olivier Rey s'interroge sur les racines des problèmes écologiques et demande si la volonté (compréhensible) affichée par certains cercles écologistes de devenir "protecteurs de la planète" n'est pas en fin de compte la continuation de la même logique problématique de gestion qui a généré la crise à l'époque moderne. Et qu'est-ce qui se cache derrière l'utilisation courante du mot "planète" au lieu de parler de la terre? Durée 11 minutes. Niveau grand public instruit. Pour voir la vidéo, cliquer sur le titre de l'article. Image: Andreas Cellarius (1596-1665), Harmonia Macrocosmica....
Lire la suite

Poursuivant l'analyse des rapports entre l'homme et la machine dans la première moitié du XIXe siècle selon Karl Marx (époque du remplacement du savoir-faire par une vision du travail basé sur un dispositif mécanique), Fabrice Hadjadj va plus loin en distinguant entre les machines et les appareils technologiques tels que nous utilisons aujourd'hui. Est-ce que le problème de la perte de sens dans le monde du travail serait dû à l'évolution historique de la technoscience, ou d'un productivisme visant avant tout la génération de plus-values? Cours de philosophie de l'art et de la technique donné à l'Institut Philanthropos. Durée 49 minutes. Niveau universitaire/grand public instruit. Image: Fontaine Jean Tinguely, Fribourg. Photo: Emile Beguin....
Lire la suite


Quatrième et dernière partie du dialogue avec le Professeur Philip Clayton (Claremont School of Theology) enregistré le 5 octobre à l'Université Catholique de Lyon. Durée 13 minutes. Ecologie, Anthropocène, Apocalypse. Niveau universitaire/grand public instruit. Vidéo réalisée par Marion Tinel. En anglais avec traduction française écrite....
Lire la suite

Cours de Fabrice Hadjadj de Philosophie de l’Art et de la Technique à l’Institut Philanthropos. Poursuivant son analyse des changements philosophiques liés à l’essor du projet technoscientifique occidental visant la domination de la nature plutôt que sa contemplation, Fabrice Hadjadj prend la défense de Descartes contre l’accusation selon laquelle l’auteur du Discours de la Méthode voulait se […]...
Lire la suite