Face aux prévisions dramatiques des scientifiques par rapport au changement climatique, la géo-ingénierie représente-t-elle un "Plan B" pour l'humanité? Quelles sont les techniques proposées à l'heure actuelle pour combattre le réchauffement de la planète? Quels sont les risques éventuels? Quelles sont les motivations politiques de ses adeptes? Quelles pourraient être les implications si les humains essaient de "jouer Dieu" de cette façon? Le philosophe australien et professeur d'éthique publique Clive Hamilton, auteur du livre "Requiem pour l'espèce humaine" (2013), donne un bref aperçu du sujet. Vidéo en anglais avec sous-titrage en français. Durée 18 minutes. Niveau grand public. ...
Lire la suite

Conférence de l'historien des sciences Jean-Baptiste Fressoz enregistrée à l'Université de Genève le 20 octobre 2016. "Si tout le monde a en tête la courbe croissante des émissions de CO2 depuis deux siècles, on en a curieusement pas d’histoire. Quels sont les grands processus historiques qu’il faut prioritairement mettre en relation avec cette courbe? Quels sont les institutions, les pouvoirs, les imaginaires et les intérêts qui nous ont véritablement placés sur le chemin de l’abîme climatique?" Niveau grand public instruit....
Lire la suite

Conférence-lecture de Christophe Bonneuil (historien) et Jean-Robert Viallet (réalisateur), lecture par Philippe Fenwick (comédien), mise en scène par Jean-Robert Viallet, accompagnée de projections d’images d’archives. Conférence co-écrite par Jean-Robert Viallet, Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz. Cycle de conférences Pensées du monde, jeudi 23 mars 2017 au Musée des civilisations et de la Méditérranée."Les scientifiques l’annoncent : la Terre est entrée dans une nouvelle époque, « l’Anthropocène ». Ce qui nous arrive n’est pas une crise environnementale, c’est une révolution géologique d’origine humaine. Deux cent cinquante années de science, de technique, d’industrie, de choix politiques et économiques ont radicalement bouleversé le rapport entre l’homme et la nature. De la machine à vapeur aux Big Data, que s’est-il passé ? Comment en sommes-nous arrivés là ? Comment vivre et agir dans l’Anthropocène ?" Christophe Bonneu...
Lire la suite

A partir d'une pensée apparemment paradoxale d'Aristote affirmant que l'homme serait "celui des animaux qui est le plus conforme à la nature", Fabrice Hadjadj explore les multiples questions philosophiques sous-jacentes en rapport avec les enjeux du projet technoscientifique moderne. Conférence Philanthropos dans le cadre du Séminaire de recherche: forme animale et forme humaine - autour de la pensée du zoologiste suisse Adolf Portmann (1897-1982), dont les écrits marquèrent des auteurs tels que Hans Jonas, Karl Jaspers, Hannah Arendt ou Maurice Merleau-Ponty. Durée 1 heure 14 minutes. Niveau universitaire. Photo Giovanni Dall'Orto....
Lire la suite

Les travaux d’Olivier Rey, philosophe des sciences et chercheur au CNRS sont très bien reçus dans les milieux prônant la « sobriété heureuse » et la « décroissance ». Sa connaissance de la pensée moderne et des représentations de la nature qu’elle a conjurées l’amènent à émettre un jugement sans concession sur les situations de crises actuelles que notre monde traverse, précédent, et faisant écho à la critique du paradigme technocratique du Pape François dans son encyclique Laudato si’. La décroissance à laquelle Olivier Rey appelle nos sociétés moderne n’est pas un simpliste retour en arrière, mais l’art de trouver la mesure de l’échelle humaine dans l’intégration lucide des limites de la planète, des ressources naturelles, mais aussi de la finitude de notre commune humanité (Une question de taille, Paris, Stock, 2014). Le Centre de Recherche en Entreprenariat Social, la Chaire Jean Bastaire pour une vision chrétienne de l’écologie in...
Lire la suite


"Cosmocolosse" Tragi-comédie climatique et globale. "Le réchauffement global – l’événement le plus important qui vient vers nous selon les climatologues et les écologistes – est aussi le symptôme de l'irruption de ce nouveau personnage controversé, qu'on appelle Gaia. Si l'histoire présente est celle de la rencontre avec ce personnage nouveau, Gaia, comment est-il possible que nous restions si calmes et lents à changer nos modes de vie ?" Bruno Latour. Emission l'Atelier Fiction diffusée sur France Culture le 15 novembre 2016. Durée 58 minutes. Niveau grand public. Image - Gustave Doré, Le Déluge....
Lire la suite

Les travaux d'Olivier Rey, philosophe des sciences et chercheur au CNRS sont très bien reçus dans les milieux prônant la "sobriété heureuse" et la "décroissance". Sa connaissance de la pensée moderne et des représentations de la nature qu'elle a conjurées l'amènent à émettre un jugement sans concession sur les situations de crises actuelles que notre monde traverse, précédant, et faisant écho à la critique du paradigme technocratique du Pape François dans son encyclique Laudato si'. La décroissance à laquelle Olivier Rey appelle nos sociétés n'est pas un simpliste retour en arrière, mais l'art de trouver la mesure de l'échelle humaine dans l'intégration lucide des limites de la planète, des ressources naturelles, mais aussi de la finitude de notre commune humanité (Une question de taille, Paris, Stock, 2014).Université Catholique de Lyon, Campus Carnot, jeudi 19 janvier 2017, 09h00 à 17h00...
Lire la suite

Dans la cadre du cycle de conférence "La réception de l’encyclique Laudato si’ dans la militance écologique", la Chaire Jean Bastaire et l'association Chrétiens et pic de pétrole accueillent Florence Leray, professeur de philosophie, journaliste spécialisée dans les questions écologiques et Rédactrice en chef du Bulletin de l’Institut métapsychique international (IMI). Florence Leray, qui a vécu au Mexique avec les Indiens Lacandon, s’intéresse particulièrement à la manière dont les peuples premiers peuvent nous inspirer pour repenser notre rapport au monde. Dans l’encyclique Laudato si’, le pape François lui-même fait référence aux communautés aborigènes qui considèrent la Terre non pas comme un « bien économique », mais comme un « espace sacré » avec lequel nous interagissons. À la lumière de Martin Heidegger et de Philippe Descola, Florence Leray propose de repenser la question des limites et le clivage entre l’homme et la nature. Par-del...
Lire la suite

Directeur scientifique de SciencesPo depuis 2007, l'anthropologue et philosophe des sciences Bruno Latour offre une lecture très personnelle et provocante de la relation entre le christianisme, le Ciel et la Terre à la lumière de l''eschatologie écologique". Dans Jacques-Noël Pérès (dir.), L'avenir de la Terre: un défi pour les Eglises, Paris, Desclée de Brouwer, p. 51-72, 2010. Texte donné comme conférence inaugurale du colloque Eschatologie et Morale, 13 mars 2008 à l’Institut Catholique de Paris. Niveau universitaire. Cliquez sur le titre de cet article pour lire....
Lire la suite