‘Le 20 février 1971, à peine trois ans après sa mort, parlant aux supérieurs de l'Ordre des Capucins, Paul VI disait de lui: «Regardez quelle renommée il a eue, quelle audience mondiale il a rassemblée autour de lui! Mais pourquoi? Peut-être parce qu'il était un philosophe? Parce qu'il était un sage? Parce qu'il avait des moyens à sa disposition? Parce qu'il célébrait la Messe avec humilité, confessait du matin au soir, et était, c'est difficile à dire, un représentant de notre Seigneur marqué de ses stigmates. C'était un homme de prière et de souffrance».’...
Lire la suite

Emission France Inter le 5 novembre 2013. En 2007 l'historien milanais Sergio Luzzatto publie le livre Padre Pio: miracles et politique à l'âge laïc, dans lequel il interprète la réception de Padre Pio par le biais d’un schéma explicatif politique (‘clérico-fascisme’) et met en doute l’authenticité de ses stigmates. Son ouvrage déclenche une vive polémique en Italie et une contre-étude d’Andrea Tornielli et Saverio Gaeta intitulée Padre Pio l’ultimo sospetto (‘Padre Pio le dernier soupçon’). Sergio Luzzatto interviewé par Jean Lebrun. 29 minutes. Niveau grand public. Disponible en ligne jusqu'au 31 juillet 2016....
Lire la suite


Article historique et sociologique sur le Padre Pio. 'L'effort pour comprendre le mystère et la confusion suscités par l'irruption apparente du surnaturel dans le monde naturel explique que le personnage de Pio ait été – et soit – représenté et construit en fonction d'expériences et d'intérêts à la fois individuels et collectifs.' Dans Terrain, 24 mars 1995 ...
Lire la suite






Article qui décrit les analyses effectuées par le cardiologue et pathologiste new-yorkais, le Pr Frédéric Zugibe à la requête de l’Archévêque Jorge Mario Bergoglio, suite à la constatation d'un "miracle eucharistique" à Buenos Aires en 1996. Un interprétation théologique est offerte. Dans Chrétiens Magazine n° 262, septembre 2013, p.16. Niveau grand public...
Lire la suite