Pour expliquer le mystère des guérisons de Lourdes, athées et sceptiques invoquent les syndromes hystériques, les troubles psychosomatiques, la galvanisation des foules en prière, l'autosuggestion, les ressources inexploitées de l'esprit humain. Sans doute demain aura-t-on des réponses. Pour l'heure, beaucoup de ces "miracles" tiennent la science en échec. Niveau grand public. L’Express, 20 avril 2000....
Lire la suite



Le cas Madeleine est en effet un locus classicus de la casuistique psychiatrique. Est-ce une psychose, ou non? Est-ce un délire mystique comme il s'en observe dans la paranoïa? Les états dits de "sécheresse" et de "torture" sont-ils des symptômes de mélancolie anxieuse? Ou est-ce un emballement imaginaire de type hystérique sur un matériau religieux, avec des jouissances sexuelles et des somatisations symboliques à crever les yeux? En quoi les doutes et les scrupules de Pauline se démarquent-ils des symptômes obsessionnels classiques? Le concept janétien de "folie psychasthénique" offre-t-il un intermédiaire recevable entre ces possibilités?' Savoirs et clinique, 2007/1 n° 8, p. 211-216. Niveau Universitaire....
Lire la suite


Nouveaux détails sur la stigmatisation de Padre Pio en 1918 révélé par laparution du livre «Padre Pio sotto l’inchiesta. L'«autobiografia segreta» (Enquête sur padre Pio.L'«autobiographie secrète») préfacé par Vittorio Messori, introduit et dirigépar don Francesco Castelli, historien de la postulation pour la cause debéatification de Jean-Paul II et professeur d'Histoire de l'Eglise moderne etcontemporaine à l'ISSR « Romano Guardini » de Tarente, en Italie. Article du site du Vatican ZENIT. ...
Lire la suite