Dans la liturgie catholique pour la fête de l'Ascension célébrée aujourd'hui, nous trouvons un passage de la fin de l'Evangile selon Marc (16, 15-20), où Jésus donne ses dernières consignes aux apôtres avant d'être enlevé au ciel. Parmi les signes "qui accompagneront ceux qui deviendront croyants", on trouve notamment la guérison des malades, l'Evangile se terminant par l'affirmation que "le Seigneur travaillait avec eux [les apôtres] et confirmait la Parole par les signes qui l'accompagnerait". Une affirmation répétée de nos jours au niveau expérimental par deux intervenants lors du récent Colloque "Miracles et Sciences" au Collège des Bernardins à Paris organisé par l'Association des Scientifiques Chrétiens: le Dr Patrick Theillier, ancien responsable du Bureau Médical de Lourdes, et le Père Thierry Avalle de l'église St-Nicolas-des-Champs à Paris, où de nombreuses personnes ont témoigné de leur guérison lors de la "Prière des Malades" chaque jeudi soir....
Lire la suite


Question 21 : Les bouddhistes croient-ils à la magie et aux miracles ? Réponse : On appelle magie ou miracle, tout phénomène inexplicable. Or, d’après l’enseignement bouddhique, rien n’est inexplicable. Quand ils ne savent pas expliquer un phénomène, les bouddhistes se renseignent auprès des spécialistes, des sages, ou méditent pour trouver l’explication. S’ils ne trouvent pas l’explication aujourd’hui, ils espèrent la trouver un jour. C’est par la méditation que Le Bouddha lui-même et les grands maîtres bouddhistes ont découvert des explications étonnantes....
Lire la suite

La culture du miracle en Inde est indissociable d’une conception spirituelle particulière de la réalité qui donne sa pleine signification aux prodiges et aux merveilles. Dans la culture indienne, l’ordinaire se mêle naturellement à l’extraordinaire. Si les miracles sont censés y être légion, leur quête est vaine. Ce qui ne les empêche pas de fasciner les foules. Dans Le Monde des Religions, octobre 25, 2013. ...
Lire la suite

Phénomène surnaturel? Intervention divine? Autosuggestion ? Les miracles défient la raison ; les guérisons inexpliquées narguent la médecine et le scientisme triomphant. Au-delà de la croyance ou du scepticisme, que nous apprennent ces événements extraordinaires sur nous-même et notre potentiel d’autoguérison ? Le miracle est-il exceptionnel, ou bien sommes-nous exceptionnellement conscients du miracle de la vie ?' Il s'agit d'un lien vers «De l'autre côté du miracle», dossier réalisé par Jocelin Morisson, Nexus n° 66, janvier-février 2010. Les grandes lignes du dossier peuvent être consultées mais la revue est payante....
Lire la suite




Patrick Sbalchiero aborde la question du rôle des miracles dans la théologie catholique, considérés en tant que «signes» spirituels revêtus de «prodiges» (guérisons, stigmates ...). Est-ce qu'on a toujours estimé que les miracles contredisent les lois naturelles? Quelle est la relation entre miracles et «sainteté»? Comment les miracles sont-ils vus et testé par l'Eglise aujourd'hui? Emission KTO La foi prise au mot....
Lire la suite

Article qui compare le rôle des miracles dans l'hagiographie musulmane médiévale avec la littérature correspondante dans la tradition chrétienne. Deux cas précis sont considérés, tous les deux dans la région de Kâzarûn: le Cheikh Murshid al-dîn Abu Ishâq (m. en 1033) et le Cheikh Amîn al-dîn Balyânî (m. en 1345). dans Annales. Histoire, Sciences Sociales. 52e année, n° 4, 1997. p. 881-915....
Lire la suite