Grande figure du dialogue entre Science et Religion depuis des décennies, Philip Clayton est professeur à Ecole Théologique de Claremont en Californie. En octobre il était à l'Université Catholique de Lyon pendant quelques jours pour donner des présentations dans le cadre des activités de la Chaire Science et Religion ainsi que la Chaire Jean Bastaire (théologie et écologie). Nous sommes heureux de présenter cette conversation en quatre parties entre Philip Clayton et Peter Bannister pour sciencesetreligions.com (vidéos en anglais avec traduction écrite en français)....
Lire la suite

Conférence de Dominique Lambert de l'Université de Namur pour Philanthropos (Association Française d'Etudes Anthropologiques) sur les théories de l'évolution depuis Lamarck, Darwin et Wallace jusqu'à nos jours en passant par les apports de la génétique moléculaire (Mendel, Crick & Watson) et plus récemment de l'épigénétique et de la réflexion sur les contraintes imposées sur les mécanismes évolutifs par les formes et les processus du développement (évo-dévo). Durée 1 heure 22 minutes. Niveau grand public instruit. ...
Lire la suite

Il n’y a plus alors de recherche scientifique hors du développement technique. Les technosciences modifient le rapport classique science-technique. La technique ne se contente pas de « prolonger nos sens » comme on disait autrefois. Elle permet d’analyser et d’imiter le vivant, mais aussi de le réorganiser, de l’auto-assembler, de produire du nouveau…A travers elle, d’aucuns pensent que l’homme a pris ainsi le relais de l’Evolution ! Ce que fait la nature sur des temps énormes, la technique peut le faire aussi, elle peut même faire mieux et plus vite, espère-t-on ! Ainsi, au niveau des applications en biologie et en médecine, l’objectif est non seulement de « réparer l’homme malade ou handicapé » mais aussi « d’augmenter les performances de l’homme bien portant »....
Lire la suite

Avons nous une bonne explication des mécanismes de l’évolution ?Héritier d’une tradition spécifiquement française de critique du darwinisme développée, entre autres, par Pierre Paul Grassé et Rémy Chauvin, l’auteur, sans rejeter les apports de la théorie synthétique de l’évolution, a pour objectif de démontrer grâce à une approche interdisciplinaire que, malgré son nom, cette théorie « n’explique qu’une partie de la réalité de l’évolution biologique (sans doute la moins intéressante) ». Il s’agit du texte d’une conférence présentée au colloque de l’Association des scientifiques chrétiens « Sommes nous les enfants du hasard ? » qui n’a encore jamais été publié...
Lire la suite

C’est dans la dernière partie du XXème siècle qu’on donna le nom de « technosciences » aux nouvelles technologies qui défient actuellement la chronique : les nanotechnologies, les biotechnologies, les technologies de l’information et de la communication, ainsi qu’à leurs liens (et, nous le verrons, leur convergence, notamment avec les neurosciences). Les chimistes sont capables de fabriquer des nanomatériaux, des nanoparticules mais aussi des nano-puces électroniques ou des nano-biopuces à ADN, éléments produits à l’échelle du nanomètre, le milliardième de mètre. Les applications présentes et attendues concernent de très nombreux domaines, depuis l’électronique, la chimie, l’aéronautique, l’automobile, l’agroalimentaire, les textiles… jusqu’à la médecine et la chirurgie en passant par la biologie....
Lire la suite