Après des considérations introductives sur la notion de vérité en physique, Alain Aspect, l'homme qui a démontré la non-séparabilité quantique nous décrit quelques unes des preuves expérimentales des aspects les plus étranges de la physique quantique. Parmi celle-ci l'expérience à "choix retardé". Un des paradoxe les plus extraordinaire de cette nouvelle physique. On construit un système où des particules peuvent passer en tant qu'ondes par deux chemins à la fois, ou en tant que particule par un seul chemin. Mais le dispositif final dont dépend le résultat de l'expèrience n'est mis en place que lorsque la particule s'est déjà engagée dans le dispositif ! Le futur pourrait-il agir sur le passé?...
Lire la suite

L'auteur propose un lien entre physique quantique et évolution du vivant. Les phénomènes de la vie reléveraient d'un ordre cosmique cohérent et immanent, comme le font les états quantiques des molécules qui sont la base de la vie. C’est un ordre transcendant, parce qu’il est composé par des formes d’états vides, dits virtuels, qui deviennent réels dans les mutations des molécules d’ADN. L’ordre complexe évoluant dans la biosphère n’est donc pas né à partir du chaos ni du néant, mais par la réalisation de l’ordre virtuel d’états quantiques qui existent déjà avant qu’ils ne deviennent réels. La biologie de Darwin s’applique à la surface mécanique des choses et doit être modifiée....
Lire la suite