Dans cette interview donné à OummaTV, l'astrophysicien Trinh Xuan Thuan nous parle de sa passion pour la diffusion des connaissances scientifiques auprès du grand public et de l'importance qu'il y a pour les différentes composantes d'une société de bien comprendre la science et ses enjeux. Mais, il nous parle surtout du big-bang et du réglage particulier des constantes de l'univers, ce qu'on appelle le principe anthropique. Face à un tel réglage, il nous explique pourquoi il préfère l'hypothèse d'un principe créateur (qui selon ses convictions bouddhistes ne saurait être une personne tel que se le représente les religions monothéistes), plutôt que l'hypothèse d'une infinité d'univers parallèles tous différents les uns des autres. ...
Lire la suite

En dialogue avec le Dalaï Lama, Richard Davidson aborde les recherches en neurosciences sur les émotions (citant les modèles de William James et James Papez),la neuroplasticité et les réseaux d'attention dans le cerveaux, tentant une corrélation avec la pratique de la méditation Vissipana. Communication lors du colloque Mind and Life XXVI - "Esprit, cerveau et matière", Monastère Depung, Mundgod, Inde (19 janvier 2013). Niveau grand public instruit....
Lire la suite


Communication lors du colloque Mind and Life XXVI - "Esprit, cerveau et matière", Monastère Depung, Mundgod, Inde (17 janvier 2013).Je voudrais commencer simplement en posant une question : pourquoi la neuroscience a-t-elle été une telle vibrante occasion d'échanges de dialogues entre la science et le bouddhisme ? Je pense qu'à ses racines même reposent beaucoup des questions qui ont historiquement fait partie de celles les plus importantes de certaines branches de la neuroscience, des questions qui sont aussi, je pense, centrales au bouddhisme, telles que : y a-t-il un soi ? Où pourrait-il être localisé ? Les pensées sont-elles toutes conceptuelles ? Quelle est la différence, ou la relation, entre perception et cognition ? Quelle est la différence entre les émotions afflictives et non-afflictives ?’ Niveau grand public instruit...
Lire la suite

Communication lors du colloque Mind and Life XXVI - "Esprit, cerveau et matière", Monastère Depung, Mundgod, Inde (20 janvier 2013). Niveau grand public instruit.Michel Bitbol souligne que constater une corrélation entre cerveau et conscience n'est pas la même chose qu'établir un lien de causalité (à sens unique et exclusive) entre les deux. Suivant les travaux de Francisco Varela (1946-2001), Bitbol plaide en faveur d'une 'nouvelle science de la conscience' qui ferait le lien entre le point de vue de la première personne (le rôle de l'expérience subjective) et de la troisième personne (étude des phénomènes/objets), sans présupposé matérialiste....
Lire la suite



Question 21 : Les bouddhistes croient-ils à la magie et aux miracles ? Réponse : On appelle magie ou miracle, tout phénomène inexplicable. Or, d’après l’enseignement bouddhique, rien n’est inexplicable. Quand ils ne savent pas expliquer un phénomène, les bouddhistes se renseignent auprès des spécialistes, des sages, ou méditent pour trouver l’explication. S’ils ne trouvent pas l’explication aujourd’hui, ils espèrent la trouver un jour. C’est par la méditation que Le Bouddha lui-même et les grands maîtres bouddhistes ont découvert des explications étonnantes....
Lire la suite