René Girard revisité

‘La pensée de Girard impressionne nombre de chrétiens, heureux de lire que le christianisme, loin d’être une vieille lune, fournit l’explication (scientifique) des mécanismes sociaux. Mais ne faut-il pas se demander si le prix à payer n’est pas bien lourd, puisqu’il aboutit à une rationalisation du christianisme qui, en en faisant le vis-à-vis des sciences, le range à leur niveau et, contre son dessein, en fait une science parmi d’autres ? Il y a toujours quelque danger dans les apologies qui veulent trop prouver.’ Études 6/ 2002 (Tome 396), p. 773-777

Télécharger le fichier ci-dessous:

Télécharger (PDF, 66KB)